ecommerce

  • Chiffres clés du e-commerce et points juridiques

    Le e-commerce ou commerce électronique : bien sûr que vous connaissez ! Mais saviez-vous qu’il a fait son apparition en France lors des premières transactions par minitel, dans les années 80 ?! Il faudra cependant attendre les années 90 pour qu’il se démocratise avec l’arrivée des ordinateurs dans les foyers.

    En forte croissance depuis 15 ans, il est de plus en plus exploité sur les terminaux mobiles, et ses acteurs sont confrontés à une concurrence accrue ainsi qu’à des contrôles plus récurrents en matière de fraudes.

    Retour en infographie sur les points-clés de la conférence « Atelier juridique e-commerce » du 24/04/17 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse, à laquelle nous avons assisté.

  • e-commerce : du virtuel au réel

    Pourquoi les internautes ne vont-ils pas au bout de leur acte d'achat sur votre boutique en ligne ?

    Peut-être parce que leur parcours d'achat ressemble à ça...

    Besoin d'un conseil pour optimiser la navigation sur votre site ? Contactez-nous !

  • Un badge Google "marchands de confiance" pour les sites e-commerce

     

    Google-marchand-confiance-logoGoogle est en train de mettre en place en France son programme de certification gratuit à destination des e-commerçants. un label de qualité déjà déployé depuis 2012 aux Etats-Unis sous le nom Trusted Stores.

    Une fonction permettant de rassurer les internautes sur le sérieux du site marchand et qui permettra sans doute de fidéliser les clients et donc d'augmenter le taux de conversion et le volume des commandes.

    Google-marchand-confiance-logo-headCe n'est pas la première certification qui existe pour les sites e-commerce. Fia-Net existe depuis longtemps dans le domaine, mais Google, fidèle à son habitude, va encore plus loin.

    Google-marchand-confiance-logo-basLe label "'marchand de confiance" prend la forme de ce badge en bas à droite du site e-commerce et est visible en permanence, quelque-soit la page sur laquelle on est.

    Voici un exemple avec le site Wanimo qui fait partie des quelques e-commerçants (5 à ce jour) français triés sur le volet bénéficiant déjà de ce label.

    Wanimo

    Évaluation, mais aussi protection gratuite des achats

    Google-marchand-confiance-statsEn passant dessus la souris, on a accès directement à des informations chiffrées sur la qualité de service (pourcentage de commandes sans problèmes, délai de livraison moyen, respect des délais...).

    C'est déjà un point de différenciation par rapport à tous les systèmes déjà existants.

    Avant, il fallait cliquer sur une icône et on arrivait sur un site qui donnait ces informations. Mais on était sorti du site e-commerce et certains "escrocs" avaient sans mal trouvé une brèche : ils inséraient le logo type FIA-NET sur leur site avec un lien redirigeant vers les notes d'un site connu et bien noté. Certains internautes peu au fait de la chose numérique se faisaient avoir.

    Là, impossible d'afficher sur son site des évaluations qui ne seraient pas celles données par les internautes pour le e-commerçant en question.

    Mais en plus, Google fournit une assistance en cas de problème lors d'une commande et protège l'internaute à hauteur de 1000€ (dans certains cas précis) sur les sites bénéficiant de ce label "marchand de confiance".

    Une protection gratuite que l'internaute pourra activer au moment de valider sa commande. En cas de problème avec le marchand et si ce dernier ne règle pas le litige, l'internaute aura accès à un contact dédié permettant à Google de jouer les médiateurs.

    Une aide sans doute bienvenue, car en cas de non réponse du e-marchand, Google pourrait bien retirer ce label au site.

    "Lorsque vous achetez un article éligible couvert par le Programme auprès d'un commerçant qualifié, et que le commerçant ne remédie pas à un des problèmes éligibles mentionnés dans le présent chapitre, si vous signalez alors le problème à Google par l'intermédiaire de votre compte dans un délai de 60 jours à compter de la date à laquelle vous avez passé votre commande auprès du Commerçant, Google vous aidera à résoudre le problème et-ou pourra vous adresser un remboursement intégral, égal au prix original de l'article plus les frais d'expédition et taxe payés, sous réserve des limitations de remboursement et des procédures décrites dans les présentes conditions".

    Accessible à tous les cybermarchands en 2014

    Enfin, presque à tous, puisque seuls les sites e-commerce réalisant au moins 200 commandes par mois pourront y accéder. Mais ce chiffre pourrait évoluer.

    Mais bien évidemment, il faudra respecter des conditions précises qui à elles seules démontreront la qualité et le sérieux d'un site e-commerce.

     

Connectez-vous avec votre compte